A PROPOS DE RALLYE

On a beaucoup parlé de « l’ancienne réserve », vous savez, celle des cheveux longs, des barbecues et des soirées prolongées au bar du mess. Etrangement, du haut de mes 21 ans de services dans la réserve, je n’ai pas l’impression d’avoir connu cette réserve, pour peu qu’elle ait existé ailleurs que dans l’imaginaire de certains. Je ne pense d’ailleurs pas être le seul dans ce cas.

Au contraire, on y rencontrait déjà des personnels motivés, travailleurs, soucieux de s’instruire et ayant le goût de l’effort. Et les occasions de le montrer ne manquaient pas….

Ainsi, le rallye équipages a fait remonter à la surface de vieux souvenirs, ceux des rallyes et des raids commando des réserves. En effet, en ces temps lointains, les rallyes faisaient partie des activités favorites de nombreux jeunes cadres de réserve, dont j’ai fait partie avec l’actuel CDU du 5ème escadron.

Sur un cycle d’instruction, nous pouvions participer à un raid commando (plus pour les fanas, mais il fallait aller plus loin), un rallye « skis » (ROCHESSON), un rallye dit « de printemps » (de CMD), et pour les plus chanceux, le rallye national. J’ai eu la grande chance de participer trois fois au rallye national (devenu challenge national d’évaluation des cadres de réserve), dont une fois – pour la dernière édition – comme chef d’équipe.

rallye1992.jpg

Ci-dessus, l’équipe du CEPR 57 / Metz, au rallye de CMD en avril 1992, au 7ème RHC à ESSEY LES NANCY. De gauche à droite: le SCH AQUINO, le CNE RIEDEL, le SGT FRANCKHAUSER (DCD), le LTN BECKER, un SGT des commandos de l’air, le LTN LECORVAISIER.

Un mot sur le capitaine (aujourd’hui chef de bataillon honoraire) RIEDEL: c’est l’officier qui a attiré un grand nombre d’entre nous (dont votre serviteur) vers les activités de réserve. Disons simplement qu’il a couru son dernier rallye à l’âge de 53 ans, à Epinal au 1er RTIR. Ce rallye fut d’ailleurs particulièrement long et difficile, mais il a tenu jusqu’à la fin.

rallye1995.jpg

Ci-dessus, l’équipe du 146ème RI au rallye national à Draguignan en 1995. De gauche à droite: le SCH SIMON (DCD), le LTN BECKER, le SCH THIBAULT, le CNE WOLFF, le SCH WEINACHTER, le LTN MAZOYER, le SCH VEREL. Une fameuse équipe ! Là, ça ne rigolait plus ! Le rallye commençait le vendredi soit pour finir le dimanche matin (tôt) avec le nettoyage d’armes… Court repos, puis prise d’armes ! A draguignan, c’est même notre chef de corps qui nous a réveillés…

Comme vous le voyez, la culture rallye est ancienne au sein des réserves de l’armée de terre, et finalement, les deux équipes du 5ème escadron qui ont participé au rallye équipage sont les héritières d’une longue tradition. C’est bien ! 

 

0 commentaires à “A PROPOS DE RALLYE”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


IL EN VAUT PLUS D’UN

IL EN VAUT PLUS D’UN

LE DEVOIR D’EXCELLENCE

LE DEVOIR D’EXCELLENCE

RESERVE OPERATIONNELLE

RESERVE OPERATIONNELLE

CALENDRIER

janvier 2011
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

NOMBRE DE VISITEURS

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

SOUTENONS NOS SOLDATS

SOUTENONS NOS SOLDATS


Le Lensois Normand |
lelampiste |
histgeo4emelaprovidence |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sites Web & bilbio
| Histoire-Géographie-Educati...
| jaurailebac